Archives de Catégorie: technique de course

Cliniques sur la course à pied

Comme vous le savez peut-être, moi et François Marchand avons donné quelques cliniques sur la course à pied ce printemps à la boutique Fradette Sport de Place de la Cité et à  la ville de Boischatel. Nous préparons quelques cliniques supplémentaires pour cet été et cet automne. Évidemment, le mieux est toujours d’être présent sur place lors de ces cliniques, car on peut vous donner des rétractions et des commentaires. Toutefois, voici un petit résumé qui permettra à ceux qui étaient présents de se rafraîchir la mémoire et aux autre, j’espère que ça vous donnera l’envie de vous joindre à nous lors des prochaines cliniques ou l’an prochain! Notez qu’il s’agit ici de recommandations sommaires et que plus de détails sont donnés lors des cliniques.

Les 4 P d’une bonne technique de course:

Petits pas

Lorsqu’on commence la course à pied, on a souvent tendance à faire des foulées trop longue. Il est préférable de se fixer comme objectif de faire autour de 180 pas par minutes ou autour de 3 pas par seconde. Calculez votre nombre de pas de la jambe droite en 1 minute ou encore amenez un métronome et placez-le à 180 bpm.

Placement

Votre pied devrait tomber un tout petit peu devant votre centre de masse. En fait, le feeling qu’il faudrait avoir est celui de minimiser le plus possible la phase de freinage et de garder seulement la phase de propulsion. Vous pouvez faire l’exercice  »superman » pour vous aider à mieux sentir cela:

Posture

Imaginez qu’un fil vous tire vers le haut. Répétez-vous qu’il faut  »courir grand »

Lorsque vous allez courir, concentrez-vous pendant 5 minutes à une de ces caractéristiques d’une bonne technique de course, puis relaxez. La course doit rester plaisante!

Exercices ABC (échauffement et musculation spécifique)

Voici 3 vidéos que j’ai fait qui démontrent les exercices ABC

Exercice A

Exercice B

Exercice C

Motivation

Il est important de se créer un environnement motivant à l’activité physique. Par exemple, placer son calendrier de course ou d’entraînement sur le frigo afin que tous soient au courant de notre démarche. Parler de nos objectifs de course sur les réseaux sociaux. Démarrer un blogue dans lequel on parle de nos entraînements.

Il est aussi important d’avoir des objectifs intelligents (smart).

Spécifiques (quelle distance, pourquoi?)
Mesurable (quel temps? combien de fois par semaine?)
Audacieux (doit être motivant pour vous)
Réaliste (tient compte de votre horaire et de vos capacités)
Temporellement défini (date limite)
Par exemple vous pouvez vous inscrire au Défi Entreprises ou au Demi-Marathon de la Côte de Beaupré.

Nutrition

Collation: 1 h avant l’effort
Léger repas : 2 h avant l’effort
Repas normal : 3h avant l’effort
Ne JAMAIS essayer quelque chose de nouveau avant une compétition. Manger un mélange de glucides et de protéines dans l’heure qui suit l’entraînement.

Hydratation

Aucun avantage à se surhydrater (en fait, c’est impossible)
Boire maximum 800ml par heure pendant l’effort
Respecter sa sensation de soif
Bon entraînement et continuez à apprécier le plaisir de courir!