Archives de Catégorie: humour de course à pied

Le code d’honneur du coureur

La mafia a un code d’honneur, Dieu créa les 10 commandements, Course à pied.ca créa… le code  du coureur? C’est pas encore fameux comme nom, mais peut-être qu’une idée viendra. J’ai eu l’idée de créer ce code en voyant l’article des 10 commandements du coureurs sur aimercourir.com. Par contre, dans ce code, je ne m’attaquerai pas vraiment à l’entraînement, mais plutôt au savoir vivre et à la politesse qu’on devrait respecter entre coureurs. J’ai besoin de votre aide pour trouver les meilleures règles d’étique à observer. J’en ai quelques-unes mais je voudrais en trouver 10 et les écrire à l’arrière d’un t-shirt! Des preneurs pour ce t-shirt?

1. Dans la rue, les autres coureurs tu salueras

Combien de fois ai-je salué quelqu’un qui a simplement détourné son regard en m’ignorant? Entre coureurs, je pense qu’il faut s’encourager et cela passe par la reconnaissance. Nous sommes tous drogués du même sport, alors pourquoi ne pas au moins s’échanger un regard en se croisant?

2. Ton partenaire d’entraînement tu respecteras

3. Sur tes temps tu seras honnête

Les temps que tu as réalisés il y a plus de 2 ans devraient être précédés de  »j’ai déjà couru » et non de  »je cours ». L’important c’est d’être honnête avec soi et avec les autres coureurs.

4. Les débutants tu aideras

Peu importe comment, tu donneras un coup de main à ceux qui débutent la course à pied.

5. Humble tu resteras

Il faut se garder une petite gêne par rapport à ses temps et à ses exploits. Écrire tous ses entraînement sur son mur Facebook, 2 fois par jour, c’est trop. Tout le monde est content lorsque vous réalisez une performance exceptionnelle, mais cela doit rester… exceptionnel. Si vous voulez étayer vos entraînements, il y a des groupes de discussion (courir Montréal sur Facebook) ou des médias sociaux (dailymile) qui sont réservés pour cela.

6. Respectueux des bénévoles tu seras

Dans les courses, les gens qui vous aident à avoir une bonne course sont… bénévoles. Ils le font pour être gentil. Il faut donc les respecter, les remercier. Si quelque chose va mal, ce n’est généralement pas de leur faute, probablement plus celle de l’organisateur ou encore… la votre…

7. Des excuses tu n’inventeras pas

C’est très rare qu’on connaît la course de sa vie. C’est normal que la course ne se déroule pas parfaitement. C’est ce qui rend ce sport intéressant. Alors, quand vous faites 1h20 sur demi-marathon au lieu de 1h15, comme vous aviez prévu, soyez honnête et ne nous dites pas que c’est parce qu’il y avait un cailloux dans votre chaussure!

C’est tout ce que j’ai pour l’instant, j’attend vos suggestions!

Noël et la course à pied

Hier, lors du 5 à 7 de Noël de SAGE (service d’aide aux gestionnaires et entrepreneurs),  j’ai assisté à une conférence de très haute qualité donnée par M. JevtoDedijer. M. Dedijer nous a parlé des tendances. Qu’est-ce qu’une tendance et quelles sont les tendances actuelles? Pour ne pas trop allonger mon post, je vais vous référer à son blog, dans le quel il parle justement… de tendances: Blogue de Ameo. Le point le plus important de la conférence de M. Dedijer, c’est qu’il nous a fortement suggéré de s’inspirer du monde en général et de faire des liens avec notre spécialité. C’est pourquoi dans ce billet, je me permet de faire un long détour avant de parler de course à pied. Peut-être trouvez-vous que ça ne devrait pas avoir lieu sur un blog nommé Course à pied.ca, mais si vous lisez jusqu’à la fin, vous apprécierez!

C’est le temps des fêtes, hier c’était la grande guignolée des médias, on mange, on donne une petite canne de jus de tomate et voilà, on est bien. Aujourd’hui, je vous propose d’aller un peu plus loin. Si vous lisez ce blog, vous êtes probablement sportif. Vous comprenez que le sport peut être une facteur de développement, une façon de gagner de la confiance en soi, un mode de vie… Pourtant, tous n’ont pas la chance de s’acheter 5 paires de chaussures par années, encore moins un vélo à 5000 balles. Mon ami (pas juste sur facebook, un vrai) Simon Bouchard a donc organisé la collecte sportive de Noël. Une image vaut mille mots? Voici 10 000 mots:

Alors, je vous invite à vous rendre chez un des partenaires de la collecte afin d’y porter vos vieux équipements sportifs. Vous pouvez aussi devenir un point de collecte. Pour cela, contactez l’équipe de la collecte.

– « Daniel, on a toujours pas vu le lien avec la course à pied…?  »

Ce que je trouve le plus beau dans ce sport qu’est la course à pied, c’est que c’est démocratique. Tout le monde a déjà couru, tout le monde peut le (re)faire. C’est simple, c’est plaisant. Quand je fais de la course à pied, je participe à un sport millénaire. Je suis certain que mon ancêtre dans une caverne faisait parfois une course « premier rendu à l’arbre ».

Courir, c’est se reconnecter avec le primate en nous.

C’est laisser sortir son côté animal.

C’est laisser nos jambes s’exprimer.

C’est facile et dure à la fois.

Courir, ça fait du bien!

Share on Facebook

Share on Facebook

Tu sais que tu es un coureur quand…

On est samedi, on peut se permettre d’être un peu plus léger! Voici donc quelques « tu sais que tu es un coureur quand »…

Tu sais que tu es un coureur…

  1. Quand tu regardes la météo afin de planifier ta semaine d’entraînement.
  2. Quand la perte de tes ongles d’orteils te rend fier(e) plutôt que triste
  3. Quand t’as plus de t-shirts de courses que de t-shirts normaux
  4. Quand tu fais l’épicerie en collants de course et que tu trouves ça normal…
  5. Quand t’as toujours faim
  6. Quand tu sais exactement où se situe 1km de chez toi… peu importe la direction que tu prends
  7. Quand tu t’es déjà fait dire « cours Forest, cours! »… plusieurs fois
  8. Quand tu ne fais pas parti de ceux qui disent « cours Forest, cours! »
  9. Quand ton idole n’est pas Wayne Gretzky, mais plutôt quelqu’un qui a un nom bizarre, comme Haile Gebrselassie, Steve Prefontaine, Hicham El-Guerrouj ou Frank Shorter
  10. Quand tu rencontres un nouveau coureur et quand il te dit son nom, tu te rends compte que tu sais ses temps… mais tu fais semblant de rien
  11. Quand tu félicites ton ami pour un PB ou un bon résultat avant qu’il t’aies dit son temps
  12. Quand t’as ton kit de course préféré
  13. Quand tu sais exactement quelles courses chacune de tes paires de souliers a couru
  14. Quand t’as déjà regardé un film de course à pied
  15. Quand tu sais quels splits sont nécessaire pour courir toutes les distances dans tous les temps possibles
  16. Quand parfois tu oublies que tu es entrain de courir
  17. Quand tu prends l’ascenseur parce que tu as des courbatures de ta dernière course
  18. Quand tu apportes 2 montres, 4 paires de bas, 3 t-shirts, 3 paires de shorts, 2 casquettes, 2 paires de lunettes pour ta course,  juste au cas…
  19. Quand tu « aimes » course à pied.ca sur Facebook 
  20. Quand tu partages ce post à tes amis pour qu’on dresse la liste la plus complète possible