Archives d’Auteur: mathieuboucher

Offre spéciale XC Massif du Sud

Offre de dernière minute! Appel aux coureurs de trail qui serait intéressés à participer au XC du Massif du Sud ayant lieu cette fin de semaine. J’ai été faire le parcours du 10km (auquel je suis inscrit) et ça promet d’être un bon défi! Une montée qui sera un challenge, une vue de Bellechasse magnifique du sommet et une descente assez technique et enlevante. Des épreuves de 5 et 21 km sont aussi disponibles. Des navettes quitterons de Québec et Lévis pour se rendre au site le samedi matin. Pour plus d’informations http://raidmassifdusud.com/programmation/courses-en-sentiers/ (voir document guide du coureur pour les navettes). L’évènement est en parallèle d’un raid de vélo de montagne, animation, plaisir et amateurs de plein-air de toute sorte seront du rendez-vous à coup sûr!

L’offre spéciale!

Votre blog préféré et Le Raid du Massif du Sud offrirons un remboursement des frais d’inscription à un participant! Pour courrir la chance d’obtenir ce prix, après votre participation à l’évènement, envoyez un courriel à mathieu@courseapied.ca avec votre nom et l’épreuve à laquelle vous étiez inscrits. Un gagnant sera choisi au hasard dans la semaine suivant la course.

Au plaisir de vous y voir!

Mathieu

Récit de course: Trail Fix Mont St-Alban 2011

Voici voilà!

Le 5 novembre dernier, bravant heures et kilomètres de conduite, j’ai pris mon volant à deux mains et fit mon chemin vers le Parc Forillon près de Gaspé pour le Trail Fix Mont St-Alban. <<Pas à porte!>> vous me direz, et vous auriez raison. Si la course en a valu la peine, absolument!

Je me permets de commencer par une partie plus éditoriale. Je me suis rendu compte qu’une des raisons pourquoi je préfère la course en sentier est sans grande surprise de me retrouver en forêt. Lors de ma dernière compétition à Orford, je me suis retrouvé assez déçu d’avoir grimpé le mont et de ne même pas pouvoir apprécier le paysage du sommet. Performance oblige, on redescend les yeux en avant pour ne pas manquer le prochain ruisseau ou la roche qui veut notre peau. Un peu étrange non d’aimer la nature mais de l’ignorer au profit de son classement?! Cette fois, pas de regret, je prend une journée de plus tant qu’à aller si loin et je vais au moins voir du pays! Et quel pays! Oui, certaines courses peuvent sembler éloignées, mais en prenant le temps de planifier une fin de semaine, on peut avoir une plus value à nos courses!

Pas mal comme décor!

(pas mal comme décor si on s’arrête un peu!)

C’est ainsi que j’ai profité de la vielle du départ pour marcher le sentier qui servira de défi aux coureurs ce cette première édition de compétition organisée par EPIC VTC. Le Mont St-Alban servait de terrain de jeu avec une boucle d’environ 10km avec une ascension étalée sur 3 ou 4. Le parcours me semblait relativement simple techniquement, des sentiers assez larges sans trop d’obstacles, quelques sections avec escaliers. La difficulté était surtout dans la montée assez longue et la fin surtout descendante qui gardait quand même quelques petites surprises pour les jambes trop fatiguées. Quelqu’un a par contre eu la brillante idée de faire finir le parcours en le faisant longer le littoral, comment penser à nos jambes quand on court sur une plage au bord de la mer?

Quelle surprise le lendemain matin! Ma première neige de la saison! Pour une course de trail, le comble! Plus de plaisir!

Une petite course bonne franquette, pas de podium, pas de verres jetables, une ambiance chaleureuse, super quoi! Vous en voyez souvent de plus beaux endroits pour finir une course?

EPIC VTC a laissé entendre qu’ils ont comme projet d’organiser plus d’une course l’an prochain, avec certainement une épreuve au Parc Forillon de nouveau. À surveiller…

Merci aux organisateurs, à Bruce et ses collègues de Parc Canada et aux bénévoles.

Bravo à Jean-Sébastien pour la victoire, lecteur du blog. Je me contente de la deuxième place, bien satisfait de ma performance!

Bye bye!

Laissez-moi un commentaire si vous aimez la formule de récit ou si vous avez des questions supplémentaires, il me fera plaisir d’y répondre.

Mathieu Boucher

Site de la course: http://epicvtc.com/St-Alban

Compte-rendu de course Xtrail Orford

Bonjour/bonsoir chers lecteurs!

C’est avec un peu de retard que je vous écrit mon rapport de course de samedi dernier. En ce magnifique 15 octobre où il tombait des cordes, que le gazon jaunissait d’être trop arosé et que certains troquaient les bas compressions pour les cuissards long, nous étions réunis à la base de la station de ski Mont Orford pour le départ du 10km du Xtrail Asics. Pour ceux qui ne connaissent pas l’évènement, il s’agit d’une course de trail de 5, 10 21 km dans le parc national dont vous devinez le nom… Mon choix s’est arrêté sur le 10 vue mon expérience en course et ma capacité de volume donc je vous livrerai mes impressions de ce parcours.

Bon, pour les <> de temps, le 10 était en fait un 11.4, cela étant dit, quand l’annonceur avant le départ a dit que nous partions pour probablement notre plus lent 10 à vie; ce n’était pas un euphémisme! C’est avec une légère gêne que j’avoue avoir terminé en 1:10 et des poussières. Assez bon pour la 15e place mais à tout de même une lune du premier autour d’une heure <> (bravo, by the way). En tout cas, pour ne pas être facile, il n’était pas facile! Un 5km dans des chemins forestiers valloneux nous enmenait bon an mal an vers l’ascension du mont en question. Ps: s.v.p. si vous courrez en trail, prière de fermer vos avertisseurs sonores de montres GPS/cardiofréquencemètre/internet intégré, pour moi rien de plus agressant qu’une montre qui sonne aux 3-4 minutes en pleine forêt. Trève de chialage, les couleurs d’automne étaient à leur meilleur et beaucoup de participants au poste.

Chapeau pour avoir fait un parcours en montée vraiment technique et tout un défi pour la forme physique! Les 5 premiers kilos furent un peu monotone mais nous arrivions dans le vif du sujet assez rapidement. Un singletrack longeant un ruisseau pour commencer qui s’est vite transformé en chemin semi-improvisé (il me semblait) et plein bois avec feuilles mortes en abondance et boue à souhait. Ensuite, alternance avec des portions en montée <> dans les pistes de ski alpin. Haut pourcentages, et ce pendant quelques centraines de mètres…seulement. Impossible de rester sec, j’adore!

Ce qui m’amène à vous dire que cette course est tout à fait adaptée pour les amateurs de trail, moins pour les coureurs de route qui veulent s’improviser en fin de saison. Chevilles, quadriceps et un minimum de technique recommandé pour avoir du vrai fun. Aussi parfait pour un défi avec votre partenaire d’entraînement pour savoir qui a le plus chaud aux yeux!

Bravo à tous les participants, merci aux bénévoles (wow vous étiez beacoup!) et je lance l’invitation à ceux qui voudrait participer à la course au Mont St-Alban début novembre. J’y suis inscrit.

À la prochaine! Bonne course!

Mathieu Boucher