Kinvara 3 – la liberté

La chaussure Kinvara 3 vient tout juste de sortir en magasin, mais j’ai eu l’occasion de la tester depuis un mois environ. Merci à Saucony de m’avoir offert cette chaussure gratuitement et en avance, c’est très apprécié! Niveau style, je dois avouer que je n’aime pas trop les chaussures 2 tons en général. Par contre, l’effet de celle-ci est assez bien réussi. De toute façon je ne suis pas ici pour vous parler de l’agencement de la chaussure avec votre « top-avec-le-do- ouvert-des petites-rayures-sur-l’ épaule-gauche-et-mon-nom-brodé-en-bas ». Je laisserai ce plaisir à d’autres…

Voici les statistiques sur cette chaussure:

Poids : 7,7 oz

Dénivelé : 4mm

Hauteur avant: 19mm

Hauteur arrière : 23 mm

Extérieur de la kinvara 3

Avec mon pied à l’intérieur:

Largeur de la kinvara 3

Dans mon dernier article sur les chaussures minimalistesje critiquais certaines chaussures minimalistes dont l’avant-pied est trop flexible. Ici, je trouve que Saucony a trouvé un excellent juste-milieu entre flexibilité et sécurité. Sécurité dans le sens que je me sens en confiance en tournant un coin de rue, car je sais que mon pied restera par-dessus la semelle intercalaire. En même temps l’empeigne est assez souple pour bien s’ajuster à mon pied. La façon d’utiliser le Flexfilm est innovante et j’adore cette empeigne que je classerais dans les meilleures empeignes que j’ai eu l’occasion d’essayer, avec la MT 110. Bravo aussi à Saucony qui ont décidé de mettre plusieurs œillets pour les lacets et qui on fait descendre les lacets assez bas, ce qui permet de bien ajuster la chaussure.

différence entre l'empeigne du kinvara 3 et du kinvara 2

L’intérieur de la Kinvara 3 est fini avec une mince membrane de tissu assez confortable pour le pied. Je n’ai pas essayé de porter la chaussure pied-nu, alors je ne peux pas vous dire si c’est confortable ou non, mais je pense que ce serait possible. 

Talon de la kinvara 3

J’ai plié la chaussure à l’endroit où arrête la coupole qui sert à renforcer le talon. Je trouve que cette hauteur est parfaite. Plus bas que cela, le pied bouge un peu, plus haut que cela, on se sent coincé. En résumé, le haut de la Kinvara me va parfaitement.

La semelle intercalaire

La semelle intercalaire est assez coussinée pour ne pas sentir le sol, mais puisqu’elle a un faible dénivelé, elle permet d’arriver avec une foulée relativement naturelle. Dans le titre de l’article, je parle de liberté, c’est parce que la Kinvara 3 vous laisse libre d’atterrir comme vous voulez au sol. Si vous êtes habitué aux chaussures traditionnelles, vous trouverez que vous êtes capable de courir avec la Kinvara 3 en arrivant sur le talon et que cela ne cause pas plus de problème qu’avec vos anciennes chaussures. En même temps, si vous désirez modifier votre foulée, elle vous laissera atterrir plus mi-pied et cela sera aussi confortable. 

Dans ma vision des choses une chaussure minimaliste devrait donner assez de feedback pour qu’il soit difficile d’attaquer du talon.  Ce n’est pas le cas ici avec la Kinvara 3, on ne sent pas assez le sol pour qu’une mauvaise technique de course soit inconfortable. C’est pourquoi je qualifierais cette chaussure de  »chaussure de transition ». C’est une excellente chaussure pour quelqu’un qui veut courir avec des chaussures plus minimales, mais qui n’y est pas encore habitué. Si vous voulez travailler votre technique de course pendant les 10 premières minutes de votre entraînement, puis oublier la chaussure et relaxer, cette chaussure est faite pour vous. 

La semelle externe

La semelle externe de la Kinvara est fabriquée de façon à minimiser le poids. En effet, pour qu’une chaussure aussi épaisse soit aussi légère, il faut couper dans le caoutchouc de la semelle. 

Au niveau du talon, la semelle est parfaite. Juste assez épaisse pour donner de la durabilité et exactement au bon endroit: vers l’extérieur de la chaussure. À l’avant, je pense que 4 insertions de caoutchoucs supplémentaires aideraient à la durabilité. Pas un gros défaut, la semelle tient quand même bien le coup jusqu’à maintenant et la durabilité est améliorée par rapport à la Kinvara 2.

Différence entre semelle du kinvara 2 et du kinvara 3

Plaisir de courir

Lorsque la Kinvara 1 est arrivée sur le marché, elle était la seule chaussure de transition (pente minimale, coussin presque conventionnel) disponible. Maintenant, l’offre s’est diversifiée, mais la nouvelle empeigne permet à la Kinvara 3 de rester un des meilleurs (sinon le meilleur) choix en terme de chaussure de transition.

Bonne course!

La chaussure Kinvara 3 vient tout juste de sortir en magasin, mais j’ai eu l’occasion de la tester depuis un mois environ. Merci à Saucony de m’avoir offert cette chaussure gratuitement et en avance, c’est très apprécié! Niveau style, je dois avouer que je n’aime pas trop les chaussures 2 tons en général. Par contre, l’effet de celle-ci est assez bien réussi. De toute façon je ne suis pas ici pour vous parler de l’agencement de la chaussure avec votre « top-avec-le-do- ouvert-des petites-rayures-sur-l’ épaule-gauche-et-mon-nom-brodé-en-bas ». Je laisserai ce plaisir à d’autres…

Voici les statistiques sur cette chaussure:

Poids : 7,9 oz

Dénivelé : 4mm

Hauteur avant: 19mm

Hauteur arrière : 23 mm

Description : Extérieur de la kinvara 3

Avec mon pied à l’intérieur:

Description : Largeur de la kinvara 3

Dans mon dernier article sur les chaussures minimalistes, je critiquais certaines chaussures minimalistes dont l’avant-pied est trop flexible. Ici, je trouve que Saucony a trouvé un excellent juste-milieu entre flexibilité et sécurité. Sécurité dans le sens que je me sens en confiance en tournant un coin de rue, car je sais que mon pied restera par-dessus la semelle intercalaire. En même temps l’empeigne est assez souple pour bien s’ajuster à mon pied. La façon d’utiliser le Flexfilm est innovante et j’adore cette empeigne que je classerais dans les meilleures empeignes que j’ai eu l’occasion d’essayer, avec la MT 110. Bravo aussi à Saucony qui ont décidé de mettre plusieurs œillets pour les lacets et qui on fait descendre les lacets assez bas, ce qui permet de bien ajuster la chaussure.

L’intérieur de la Kinvara 3 est fini avec une mince membrane de tissu assez confortable pour le pied. Je n’ai pas essayé de porter la chaussure pied-nu, alors je ne peux pas vous dire si c’est confortable ou non, mais je pense que ce serait possible. 

Description : Talon de la kinvara 3

J’ai plié la chaussure à l’endroit où arrête la coupole qui sert à renforcer le talon. Je trouve que cette hauteur est parfaite. Plus bas que cela, le pied bouge un peu, plus haut que cela, on se sent coincé. En résumé, le haut de la Kinvara me va parfaitement.

La semelle intercalaire

La semelle intercalaire est assez coussinée pour ne pas sentir le sol, mais puisqu’elle a un faible dénivelé, elle permet d’arriver avec une foulée relativement naturelle. Dans le titre de l’article, je parle de liberté, c’est parce que la Kinvara 3 vous laisse libre d’atterrir comme vous voulez au sol. Si vous êtes habitué aux chaussures traditionnelles, vous trouverez que vous êtes capable de courir avec la Kinvara 3 en arrivant sur le talon et que cela ne cause pas plus de problème qu’avec vos anciennes chaussures. En même temps, si vous désirez modifier votre foulée, elle vous laissera atterrir plus mi-pied et cela sera aussi confortable. 

Dans ma vision des choses une chaussure minimaliste devrait donner assez de feedback pour qu’il soit difficile d’attaquer du talon.  Ce n’est pas le cas ici avec la Kinvara 3, on ne sent pas assez le sol pour qu’une mauvaise technique de course soit inconfortable. C’est pourquoi je qualifierais cette chaussure de  »chaussure de transition ». C’est une excellente chaussure pour quelqu’un qui veut courir avec des chaussures plus minimales, mais qui n’y est pas encore habitué. Si vous voulez travailler votre technique de course pendant les 10 premières minutes de votre entraînement, puis oublier la chaussure et relaxer, cette chaussure est faite pour vous. 

La semelle externe

La semelle externe de la Kinvara est fabriquée de façon à minimiser le poids. En effet, pour qu’une chaussure aussi épaisse soit aussi légère, il faut couper dans le caoutchouc de la semelle. 

Description : https://chaussuresdecourse.files.wordpress.com/2012/05/img_00831.jpg

Au niveau du talon, la semelle est parfaite. Juste assez épaisse pour donner de la durabilité et exactement au bon endroit: vers l’extérieur de la chaussure. À l’avant, je pense que 4 insertions de caoutchoucs supplémentaires aideraient à la durabilité. Pas un gros défaut, la semelle tient quand même bien le coup jusqu’à maintenant.

Plaisir de courir

Lorsque la Kinvara 1 est arrivée sur le marché, elle était la seule chaussure de transition (pente minimale, coussin presque conventionnel) disponible. Maintenant, l’offre s’est diversifiée, mais la nouvelle empeigne permet à la Kinvara 3 de rester un des meilleurs (sinon le meilleur) choix en terme de chaussure de transition.

Disponible chez Fradette Sport Place de la Cité au prix de 129,99$.

Bonne course!

Advertisements

Laisse nous un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s