Et puis, le jus de betterave?

Comme je l’ai expliqué dans mon article sur le jus de betterave, je me suis prêté au jeu et j’ai essayé d’améliorer mes performances en buvant du jus de betteraves. J’ai eu beaucoup de difficultés avec les 2 premières étapes de cette expérience:

– trouver le jus de betterave

– boire le jus de betterave

J’ai finalement réussi à en trouver chez Aliments Santé Laurier grâce aux conseils de Rino Lagacé. C’est cher! 5$ pour 500ml, c’est presque 10 fois plus dispendieux que de l’essence… J’ai donc acheté un litre de jus de betterave et je suis sorti du magasin.

Vendredi soir, je devais donc boire 500ml de jus de betterave. Juste en ouvrant la bouteille, une odeur me monte au nez et je comprend que je n’aurai d’autre choix que de verser le jus dans un verre de le  »caller » le plus rapidement possible afin d’éviter le goût. Sérieusement, ça goûte la terre mélangée avec du sucre. Je ne suis pas un amateur de betteraves, alors si vous aimez les betteraves, vous aimerez probablement le jus, ce qui n’est pas mon cas. J’ai quand même réussi à en boire 500ml vendredi soir et 250 ml samedi matin (la course était à 12h).

Malheureusement, je n’ai pas fait une vrai étude sur le jus de betterave et je ne peux pas confirmer que ça m’a aidé, car je n’ai pas isolé le facteur jus de betterave. Je n’ai pas beaucoup de temps de références à la course des pichous et les conditions météo influencent trop le résultat de cette course pour que je puisse affirmer que j’ai amélioré mon temps grâce au jus de betterave.  Par contre, je dirais que dans les premiers 10km je me sentais très en forme et pas du tout essoufflé. C’est vrai que je suis parti lentement, mais quand même, je me sentais extrêmement bien et je sentais que j’avais une réserve. J’avais l’impression de jogger, alors que j’étais réellement à ma vitesse de course.

Par contre, à partir du 10e km, j’ai commencé à me sentir beaucoup moins en forme. Est-ce que le jus de betterave arrête de faire effet à partir d’une certaine distance ou est-ce que je manquais simplement de volume d’entraînement? Probablement que les deux facteurs ont contribué à ma fin de course disons… difficile.

Bon ce n’était pas si pire, mais je m’attendais à être capable d’accélérer en fin de course, surtout que j’étais parti très conservateur. Ce ne fût pas le cas. J’aurais dû partir un peu plus vite. Les  road runners auraient dû mettre en ligne leur billet plus tôt! (Ils recommandent de partir vite à la course des Pichous).

Maintenant, la question que vous vous posez tous:

Dan, vas-tu reprendre du jus de betterave pour améliorer tes performances?

La réponse est : oui, sur de courtes distances. En attendant plus de littérature scientifique, je ne prendrai pas le risque d’avoir des problèmes gastriques pendant un marathon. Je crois que le risque ne vaut pas la peine. Par contre, sur 5km et 10km, j’en prendrai car je suis persuadé que le jus, s’il ne m’aide pas, ne me nuit pas. Alors, coureurs, à vos marques, prêts, buvez!

Advertisements

15 réponses à “Et puis, le jus de betterave?

  1. Salut Dan,
    Moi, je trouve ça trop mauvais au goût pour pouvoir en boire… mais as-tu remarqué que la manière que BIOTTA a pour conserver son jus de betterave et de rajouter de l’acide lactique comme ingrédient? Je me questionne si cela peut avoir une influence, positive ou négative, sur la perf…

    • J’ai acheté la marque  » voelkel » justement , car pas d’acide lactique …Je ne sais pas non plus si l’acide lactique serait une bonne ou une mauvaise chose .

      • Je sais que traditionnellement, il faut essayer d’éviter l’acide lactique… Par contre, selon des recherches plus récentes (voir cet excellent résumé: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16573355), l’acide lactique et le lactate ne nuiraient pas tant qu’on l’a déjà pensé… et pourraient même améliorer les performances…

    • Je n’ai malheureusement pas de réponse, mais on (en tout cas, ce papier: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16573355) pense de plus en plus que le lactate et l’acide lactique aident la performance… Disons que j’ai pas fouillé la littérature de fond en comble, mais ça me surprendrait que la petite quantité d’acide lactique soit néfaste…

  2. Je me posais justement la même question en essayant de boire ma bouteille samedi matin..Moi aussi je trouve ça trop mauvais pour être capable d’en boire une assez grande quantité, surtout à 8h du matin..

  3. J’ai acheté la marque ” voelkel” au lieu de  » biota » ….et personnellement , je trouve ca tres bon …est ce moi qui est vraiment pas difficile . ????

  4. Très intéressant tout ça ! Chose certaine, tu testes les choses de fond en comble. Bravo pour ta perf aux Pichous !

  5. J’ai lu que pour une efficacité optimale, il ne fallait boire « cul sec » mais au contraire garder un peu en bouche pour que les nitrates fassent bien leur effet…
    Pour ceux qui n’aiment pas ça va être moins facile, moi j’aime bien la betterave 😉

  6. Isabelle Dumais

    Moi, j’adore les bettraves. Alors avant une course, j’en ajoute à tous mes repas et je viens de commencer à boire aussi du jus de bettraves, en petite quantité, les deux jours précédents la course. Aucune idée si ça fait une différence, mais les bettraves, c’
    est bons pour la santé, alors pourquoi pas?

  7. Pingback: Start List/Liste de Départ: The Good Life « Montreal Endurance

  8. Martin Desbiens

    J’ai essayé cette « cure » dans les deux dernières semaines car je prenais part à la course Around the Bay à Hamilton. Douze jours en respectant le garder en bouche et j’ai très bien performé. Cette course était préparatoire à un marathon dans trois semaines et elle était placé à la fin d’un bloc d’entraînement sans période d’affûtage. Malgré cela, vraiment j’étais très fort surtout qu’à Hamilton il y a une portion très vallonnées. Je vais la refaire pour mon marathon dans trois semaines.
    Mon produit était le Biotta à titre d’info.

    Martin Desbiens
    Gatineau

  9. C’est tellement imbuvable! Tant mieux pour ceux qui aime ce jus. Mais j’ai reussi a boire 500 ml. Attention, les petits estomacs… ca veux remonter. La prochaine fois ce sera 250 ml maximum.

    Petits trucs, si vous n’aimez pas l’odeur car ca goute ce que ca sent: Il vous faut un verre d’eau pour rincer le bouche car le gout reste et boucher votre nez en buvant afin d’eviter de gouter.

    Si je n’y vois pas de difference a la course, moi je n’en reprendrai pas!

    LM

Laisse nous un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s