Évaluation Brooks Pure Connect

La Pure Connect est une chaussure que j’attendais avec impatience. La lancée de Brooks dans les chaussures minimalistes était assez attendue. Dommage qu’elles soient disponibles seulement dans quelques magasins au Canada pour l’instant. Le lancement global se fera à partir de janvier prochain. Voici donc un avant goût de ce qui vous attend avec la pure connect, le modèle le plus léger et le plus près du sol de cette nouvelle ligne:

Poids: 7,2 oz

Hauteur : inconnue, mon feeling: 14mm en arrière, 10mm en avant… Brooks annonce 4mm de dénivellé

Première impression

Les espadrilles de course sont généralement assez  »flash »… La Pure Connect de Brooks amène ce concept un peu plus loin et propose un look que je qualifierais de  »futuriste ». L’effet est très réussi:

L’empeigne

L’empeigne de la Pure Connect fit très très bien sur mon pied. Je trouve que c’est probablement le point fort de la chaussure. Pas de point de pression, pas d’échauffement. L’ajustement est normal. J’ai un pied assez large et je ne me sentais pas vraiment à l’étroit. Seul petit bémol: pour ceux qui aiment porter leurs chaussures pied-nu, ce n’est pas vraiment possible avec les Pure Connect. La mesh à l’intérieur n’est pas tissée serrée et c’est très inconfortable sans chaussettes.

La langue est légèrement coussinée, juste assez pour rendre la chaussure un peu plus confortable, sans ajouter trop de poids.

Il y a un petit gadget de Brooks, qui ne change pas grand chose à la performance de la chaussure: le Nav Band. Une bande élastique qui passe au milieu du pied et qui retient le pied. Tant qu’à moi, les lacets auraient fait le travail. Si vous avez un pied très haut, vous trouverez peut-être cela inconfortable.

Point un peu spécial de la chaussure, l’arche de la semelle interne monte très haute. Les mordus de chaussures plates n’aimeront pas cela. Selon mon expérience, une semelle intérieure ne change pas grand chose à la performance de la chaussure et à la biomécanique. Cette grande courbe ne m’a pas dérangé outre mesure, mais ça peut être agaçant pour certains.

Semelle intercalaire

C’est ici que Brooks se différencie des autres marques à mon avis. La semelle intercalaire est assez molle. La plupart des chaussures minimalistes ont une semelle au moins moyennement ferme. Selon Brooks, c’est parce que l’eva de la semelle est mélangé avec du MoGo et c’est ce qui permet d’avoir une semelle aussi mince et qui donne autant d’absorption. Bon je ne suis pas un fan des technologies de chaussures, mais le feeling est quand même différent de la plupart des chaussures que j’ai essayé.

Ce qui rend la chaussure plus spéciale, c’est la «technologie» Perfect Heel. Cette technologie (en fait, c’est plutôt l’absence de «heel flare») facilite une attaque «mi-pied» au lieu d’une attaque talon. 

Comme vous pouvez le voir sur la photo, le milieu de la chaussure est la partie la plus haute de la chaussure. Je me demande même comment ils ont mesuré leur 4mm de pente, peut-être entre le milieu du pied et l’avant-pied? Mon feeling, quand je cours, c’est que le talon et l’avant – pied sont à la même hauteur et que le milieu du pied est plus élevé. Très difficile de courir sur le talon avec une telle chaussure!

Semelle externe

La semelle est coupée en scindée en 2 parties: une partie sous le gros orteil et une partie sous le reste du pieds. L’objectif de Brooks? Stimuler l’utilisation du fléchisseur de l’hallux. Bon, je ne suis pas certain que le recrutement de ce muscle est augmentée par la chaussure, mais cela contribue certainement à rendre la chaussure plus flexible et ainsi, à renforcer le pied.

À qui cette chaussure d’adresse-t-elle?

Il me semble que la Pure connect est une chaussure avec un excellent fit. Elle ne plaira pas aux pure minimalistes qui la trouveront beaucoup trop coussinnée. Par contre, pour quelqu’un qui voudrait une chaussure qui va lui donner un coup de main pour changer sa foulée, elle me semble être une bonne option.

Disponible chez Fradette Sport Place de la Cité, pour 129,99.

  • confort au dessus de la moyenne
  • juste milieu entre amorti, feeling et légèreté
  • Trop coussinée pour ceux qui ont des chaussures minimalistes depuis quelque temps
  • Le milieu du pied plus haut que le talon, ainsi que la semelle coupée en 2 donnent un feeling spécial à la chaussure, que tous n’apprécieront peut-être pas.
Pour être au courant des prochaines évaluations de chaussures, suivez-moi sur   FacebookTwitter et Daily Mile
Advertisements

2 réponses à “Évaluation Brooks Pure Connect

  1. Pour ceux et celles qui veulent essayer la gamme complète Pure de Brooks, le modèle Pure Grit avec son adhérence plaira à plusieurs pour la course en hiver.

  2. Pingback: Évaluation Mt110 | Course à pied.ca

Laisse nous un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s