Débat minimaliste: réponse à Blaise Dubois

Voici la présentation de Blaise Dubois lors de la conférence Kmag sur les chaussures minimalistes vs traditionnelle.

Bon, je sens que je suis obligé de déclarer que je suis moi-même un coureur adorant mes chaussures minimalistes. Depuis que j’ai diminué la hauteur de mes chaussures, je n’ai jamais manqué d’entraînement pour cause de blessure. J’ai eu des petits bobos ici et là, mais rien qui ne m’a obligé à arrêter. Par contre, pour le bien de la cause, j’essaie de toujours être le plus objectif possible lorsqu’on présente quelque chose de nouveau. D’ailleurs, comme le dit Blaise, aucune étude clinique ne prouve qu’il est préférable de courir pied-nu ou avec des chaussures. Pour l’instant, tout ce que nous avons, c’est des tendances. Là où je rejoint totalement Blaise, c’est lorsqu’il dit que pour amener le débat plus loin, il faut parler de science. Rien ne m’est plus clair. Depuis Descartes, le monde a grandement évolué et ce, en grande partie grâce à la méthode scientifique dont M. Descartes a mis les bases.

« C’est pas parce que c’est logique que c’est vrai.»

Donc, je suis en grande partie d’accord avec Blaise. Par contre, j’aimerais nuancer un point. Lorsqu’il dit: «80% des gens qui attaquaient du talon lorsqu’ils couraient en grosses chaussures courent sur l’avant-pied lorsqu’ils courent pied-nu», la question qui me vient à l’esprit est: quoi faire de l’autre 20%?

20% c’est beaucoup, mais ce qui est encore plus important, c’est que 35% des coureurs qui font la transition vers des Vibram Five Fingers attaquent encore du talon après 6 semaines (Lieberman et Al). Cette étude est discutable, parce que réalisée sur un échantillon petit, mais quand même…

Ces chiffres m’emmènent à parler du tableau suivant qui compare les «loading rate» de coureurs pieds-nu, en Vibram Five Fingers et avec des chaussures coussinées. J’ai trouvé ce tableau fort intéressant sur le site de Runblogger.

Ace Study Vibram Graph

La conclusion?

Voici donc, dans l’ordre, les façons de courir qui créent le plus faible loading rate:

  1. Sur le devant du pied, pied-nu
  2. Sur le devant du pied, en Vibram Five Fingers
  3. Sur le devant du pied, en chaussures coussinées
  4. Sur le talon en chaussures coussinées
  5. Sur le talon en Vibram Five Fingers
  6. Sur le talon, pied-nu

Advenant le cas où le «loading rate» serait un bon prédicateur des blessures (ce qui semble se confirmer selon les tendances actuelles), il vaut mieux courir sur le talon en chaussures coussinées que de courir sur le talon pied-nu (cela vaut pour les 20% de la population chez qui la foulée ne s’adapte pas ou peu). Il vaut aussi mieux courir en chaussures coussinées que de courir sur le talon en Vibram Five Fingers (ce qui vaut pour les + ou – 35% de la population qui ne feront pas la transition en 6 semaines). Par contre, ce qui est encore mieux, c’est de courir sur le milieur ou l’avant-pied, pied-nu ou en chaussures minimalistes.

En résumé, je convient que courir pied-nu, dès l’enfance semble être la meilleure solution. Pour les adultes, il semblerait que la recommandation de courir pied nu dépende des individus. Certains répondront positivement à un changement de chaussure, d’autres ne répondront pas (comme dans la plupart des traitements). Bien sûre, tout cela prend en considération que le coureur n’a pas de coach pour lui donner des rétroactions et qu’il ne s’exerce pas avec des exercices qui l’aideraient à améliorer sa technique de course… Un autre débat sera nécessaire!

Publicités

10 réponses à “Débat minimaliste: réponse à Blaise Dubois

  1. TU as raison Daniel cette correction se doit se faire en compagnie d’un entraineur qui visualiserait les défauts de la foulée minimalisme et nous comme la plupart du temps on s’entraine tout le temps seul et pas souvent quelqu’un pour nous corriger.Ton étude est fort révélatrice en ce sens.! Très intéressant ton étude en passant.!Depuis que je cours en minimalisme depuis 1 an je n’ai plus mal aux genoux et je suis comme toi ,rien ne m’empeche de courir depuis que je cours sur le milieu et devant du pied tout en étant proche du sol.!

    • En fait, selon l’étude, la correction semble se faire pour 80% des gens qui courent pied-nu et pour 35% des coureurs qui courent en five-fingers… sans l’aide d’un coach! Le corps est parfois mieux fait qu’on ne le croit 🙂

  2. Encore une fois, pas grand chose à redire… juste quelques précisions
    Les 20% des pieds nus qui ne courent pas sur l’avant pied sont en fait des « attaqueurs mi-pied » ou des « talons subtils sensitifs »… aucun des pieds nus arme son pied à 45 degrés avec le genou bloqué en extension. (même logique avec les 60% d’athlètes de hauts niveau ou le 35% des coureurs en five fingers).

    Pour l’étude de Lieberman parue en supplément dans Nature, c’est très intéressant, mais il comprends 2 limitations principales : nombre de sujets TRÈS petit et évaluation sur une piste de 25m avec plaque de force (biais plus important que si la plaque de force est intégrée dans un tapis et que la personne court naturellement depuis qq minutes… plutôt que d’arriver précisément sur la plaque à un endroit précis et volontairement)… et par le fait même ne représente pas l’ensemble des patients observés dans ma clinique (plusieurs centaines)

    Pour la chaussure absorbante, elle diminue effectivement le vertical loading rate comparé au pied nu ou au 5fingers, mais dans la mesure où la biomécanique est identique ! … et même si on met les coureurs « talon » dans la même catégorie, ils ne se ressemblent pas tous et le degré d’attaque « talon » change automatiquement lorsque l’on diminue la protection sous le talon pour une grande majorité d’entre eux.

    D’expérience d’analyse de plusieurs centaines de coureurs, si on combine cette approche minimaliste au 180 pas par minute (170 à 190), plus de 95% des coureurs qui font la transition minimisent leur VLR et leur attaque talon… et ce sans aucune autre consigne!

    A+
    Blaise

    • bonjours, mr blaise dubois

      voila je suis un coureur passionner cela fait 3 ans que je me suis mie a la course a pied pour me sortir d’une addiction l’alcool et sa marche plus de 3 ans d’abstinences grasse a se sports et une vie de famille retrouver merci le running mes revenons a ma question maintenant je fait partie d’un club et être suivi et
      conseiller par un caotche et superbe tous les conseille son bon a écouter mai voila je me suis mie a lire et écouter sur internet vaux conférence et il mon tré intéresser alors j’ai desider d’intègre la méthode et vaux conviction dans mes entrainement tous cela sans en parler a mon entraineur je me suis approprier des chaussure dite manimaliste des newton et commencer quelque minute d’entrainement avec au bous de 3 semaine incroyable sur ma seri de fractionner je gagne 5 a 6 seconde par rapport a mes chrono habituel impressionnant le pire sé de gagner sé seconde mai d’ avoir en plus moins de fatigue moins d’essoufflement et toujours pré a repartir apré chaque longueur alors mon entraineur me demande a chaque fois se que je mange en se moment et me félicite toujours en me disant (tu vois l’entrainement sa pays )je ne lui et toujours pas dit mon intégration de la technique blaise dubois je suis convaincu et preuve a appui de cette technique de cours a pied bientôt un semi en vue au mois de mars d’habitude mon chrono sur semi et de 1h27 mon bute et de descendre en dessous des 1h 20 je pouré et l’espère confirmer ma conviction de cette méthode quoi que déjà bien convaincu voila je vous et un peu ra-compté ma vie tous cela pour vous demander si vous avier un livre complet sur vaux comferance de mr blaise dubois et ou puije le trouver merci de m’avoir lue

      complet sur vaux comferance de mr blaise dubois et ou puije le trouver merci de m’avoir lue

  3. Salut Daniel,

    Je serais prudent avec l’interprétation que Peter fait de l’étude de Daniel Lieberman. Sur le site web qu’il a publié pour éviter ce qui allait inévitablement sortir dans les médias et sur le WEB le Dr Lieberman a été on ne peut plus explicite sur ce qu’il fallait éviter de faire comme conclusions.

    Je cite cet extrait dispobnible à cette URL: http://barefootrunning.fas.harvard.edu/index.html

    « Please note that we present no data on how people should run, whether shoes cause some injuries, or whether barefoot running causes other kinds of injuries. We believe there is a strong need for controlled, prospective studies on these issues. »

    De plus, pour avoir entendu et lu plusieurs commentaires que le Dr Lieberman a fait suite à la publication je suis convaincu qu’il serait le premeir à concéder qu’il y a des limites au modèle utilisé dans le cadre de cette étude.

    Pour moi l’aspect beaucoup plus intéressant de cette étude est ce que l’on peut voir et lire sur cette page WEB: http://barefootrunning.fas.harvard.edu/4BiomechanicsofFootStrike.html

    J’ai publié certains extraits vidéo de moi courant sur tapis roulant pieds-nus et avec des chaussures plus ou moins minimalistes qui confirme l’interférence que peuvent apporter des chaussures moins minimalistes. http://www.youtube.com/user/1968soda

    • Tu as raison, il faut être prudent par rapport à cette étude. Par contre, le point que je défendrai est que certaines personnes sont peu malléables au point de vue de leur patron moteur (je dis ceci de ma moyenne expérience de coach de badminton et ma petite expérience de coach de course à pied). Parfois, on tombe sur quelqu’un qui, malgré feedback, exercice éducatif, etc ne parvient pas à changer sa frappe de badminton. J’imagine que la même situation peut se produire en course à pied. Surtout si on utilise des chaussures, même minimales. C’est pourquoi je trouve que l’étude est intéressante. Moins de gens changent leur foulée avec des chaussures minimalistes qu’en courant pied-nu ou la changent dans une moins grande mesure peut-être. C’est pourquoi je trouve qu’il serait intéressant d’incorporer du pied-nu dans le cheminement de quelqu’un qui veut courir avec des chaussures minimalistes. Je me permet de prendre un extrait de Blaise sur son blog. Peut-être qu’il a écrit cela rapidement, mais quand même: Le juste milieu pour l’homme moderne est justement la chaussure minimaliste : les avantages du pied nu ET de la chaussure.
      Les chaussures minimalistes ne remplacent pas le pied-nu (expérience personnelle, faible valeur, mais quand même). Je ne dis pas qu’il faut faire 90k/semaine pied-nu, mais faire quelques centaines de mètres pourraient faire beaucoup de bien.
      Sans vouloir être « plate » », les extraits vidéo de toi ne confirment pas grand chose. Disons que, comme sujet, tu es un peu biaisé? Et le nombre de sujet de l’étude est disons restreint? Sans rancune, bravo pour les avoir faits, je trouve cela intéressant par contre, mais je ne dirais pas que cela confirme quoi que ce soit. Sinon, je vais aller courir sur mon talon en hattori, sur l’avant-pied en cumulus, je film le tout et je vend cela à des bonnes boutiques qu’on connaît bien 😉

      • Tout d’abord l’idée des vidéos était d’essayer de démontrer – tout en essayant d’éviter de fiare un effort conscient de corriger mon patron de course (et je suis conscient que c’est loin d’être évident à faire et peu fiable)- que ce qu’on y voit ressemble étrangement à ce qui est décrit comme patron de course dans l’étude du Dr Lieberman (en passant n’eut été de la maladie chronique de mon père j’aurais participé à l’étude). Comme par hasard le patron de course semble aller dans la mauvaise direction avec les X-Talon. Aucune prétention scientifique dans cette démarche. 8;-)

        Je suis d’accord avec toi pour le piège des chaussures minimalistes par expérience personnelle (2 marathons en Vibram Five Fingers) et pour avoir observer au fils des ans ce qui arrive à plusiers participants sur un forum de course minimaliste.

        Dans un mode idéal je suggère de sacrifier une saison complète et réapprendre à courir en faisant le plus possible de pieds nus. Toutefois on vit au Québec et ce n,est aps tout le monde qui a le privilège d’avoir accès à une piste intérieure. Pour un coureur récréatif pour moi ça ne demande un sacrifice si grand. Pour un coureur plus talentueux je peux comprendre que c’est difficlement envisageable.

        Et en passant je n’ai jamais prétendu qu’il était impossible de bien courir avec une Cumulus. Ce serait probablement très vendeur de montrer l’état de la semelle de mes Cumulus qui m’ont servit pour me préparer à mon 1er marathon après plus de 1000 km de course sur route c’est pas trop mal! 8;-)

        Toutefois je préfère voir mes pieds comme ils sont aujourd’hui que comme ils étaient à l’époque des Cumulus.

        Tu pourras constater la différence sur le blogue de Damien Tougas:

        http://www.adventureinprogress.com/lucs-barefoot-transformation

        Et t’inquiètes pas pour ma sucseptibilité. L’idée est de partager des idées et non pas de gagner un débat. Sans vouloir être prétentieux je crois que toute personne nous connaissant un tant soit peu pourras affirmer que nous nous avons tous les deux une personnalité sympathique.

  4. Salut Daniel,

    L’étude d’où provient le graphique de l’article de Peter (aka Runblogger) ne proviendrait-elle pas de l’étude ACE disponible à cette URL https://www.acefitness.org/certifiednews/images/article/pdfs/ACEVibramStudy.pdf
    et non pas de celle du Dr Lieberman?

  5. Pingback: Vibram poursuivi par des hommes en chaussures propres | Course à pied.ca

Laisse nous un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s